10 conseils et astuces pratiques pour dormir dans l’avion

0
1153

Lorsqu’on voyage en avion, les vols long courrier peuvent parfois s’éterniser pendant de très longues heures. Evidemment, cela rend le trajet très fatigant et très ennuyeux, notamment quand il n’y a rien d’intéressant à l’écran. Pour faire passer le temps, les passagers tentent alors de dormir un peu, mais ce n’est pas toujours très évident lorsqu’on est à bord d’un avion. Entre les voisins qui bavardent, les hôtesses qui vous dérangent à chaque minute, les secousses provoquées par les zones de turbulence, essayer de dormir dans l’avion peut se transformer en un véritable cauchemar. Cela dit, il existe quelques astuces qui pourraient vous aider à au moins vous détendre durant le vol. Pour que vous puissiez vous reposer pendant le trajet, voici nos conseils !

1- Choisissez un vol direct proche de votre nuit de sommeil

Pour ne pas perturber votre horloge biologique, choisissez un vol qui se rapproche de votre nuit de sommeil, selon votre fuseau horaire. En essayant de dormir durant ce laps de temps, vous pourrez facilement vous détendre et trouver le sommeil. En effet, il est plus facile de « dormir la nuit » plutôt que d’essayer de fermer les yeux sur son entourage en plein jour !

Préférez également un vol direct, car un vol interrompu par plusieurs escales risque de vous fatiguer encore plus…

2- Portez des vêtements confortables

Si vous avez choisi des vêtements trop serrés, vous risquez de rester mal à l’aise et donc de ne pas trouver le sommeil. Prévoyez des vêtements amples et avec plusieurs couches que vous pouvez enlever si vous avez trop chaud par exemple. Idéalement, mettez ce qui se rapproche le plus de votre pyjama. Notre conseil : préférez le jogging, c’est passe-partout, doux, chaud et confortable.

3- Investissez dans des accessoires de qualité 

Si vous ne supportez pas la lumière dans la cabine (même éteinte, on reste dans une semi-obscurité désagréable pour certaines personnes plus sensibles, procurez-vous un masque de nuit. Cet accessoire vous garantira un sommeil dans le noir complet…

Il en va de même pour les passagers qui ne peuvent supporter le moindre bruit ! Un casque antibruit ou des boules quiès peuvent alléger leur souffrance et les éviter les pleurs d’un enfant ou les annonces incessantes de l’équipage. Sinon, si la musique vous permet de vous détendre, mettez simplement vos écouteurs et laissez-vous bercer doucement par votre musique préférée.

Pour éviter un corticoli, achetez également un coussin de nuque. Cette récente invention permet de garder la tête dans une même position évitant les courbatures dues au pliage de la nuque après avoir dormi trop longtemps. C’est aussi douillé que confortable et cela vous aidera à mieux dormir durant un vol long-courrier.

Pour ce qui est des bas de contention, ils aideront vos jambes à supporter le long voyage en évitant les varices et les courbatures. D’ailleurs, le confort des jambes est aussi un point essentiel vous permettant de profiter d’un petit somme pendant le trajet. Et si vous le pouvez, détendez-les, car le fait de les plier ajoute un obstacle de plus à votre confort et donc à votre sommeil.

4- Enlevez vos chaussures

Les chaussures compriment les pieds et nous empêchent donc aussi de nous détendre. si vous pouvez les enlever et ne conserver que vos chaussettes (pour éviter d’avoir froid aux pieds), retirez-les. En fait, l’idée est de reproduire le plus fidèlement possible les conditions d’une bonne nuit de sommeil dans un bon lit. Si vous pouvez d’ailleurs le faire (si personne n’est assis devant ou derrière vous), étendez votre siège de manière à avoir un lit improvisé et étirez-vous comme si vous étiez sur un lit.

5- Enroulez-vous dans une couverture, mais en laissant la ceinture de sécurité visible

La couverture est aussi un excellent moyen de trouver facilement le sommeil. Cela dit, elle a un inconvénient: vous ne pouvez pas couvrir tout votre corps, puisque la ceinture de sécurité attachée doit rester visible. En effet, si le personnel ne voit pas que votre ceinture est bien bouclée, il risque de venir vous réveiller pour vérifier que vous l’avez bien attachée ! Ce qui, soit dit en passant, doit être très désagréable. Veillez donc à la laisser bien visible pour ne pas être dérangé durant votre sommeil.

6- Voyagez en première classe

 Si vous avez les moyens, un voyage en première classe est le meilleur moyen de profiter d’un peu de confort pour dormir durant un long périple. Les sièges sont plus confortables, le service moins désagréable et les voisins moins bruyants… C’est l’endroit parfait pour roupiller pendant quelques heures en attendant d’arriver à

7- Choisissez un siège côté hublot

Lors de votre réservation, choisissez un siège situé près de la fenêtre, car il est plus convenable pour une bonne sieste. En effet, en vous asseyant côté hublot vous ne risquerez pas d’être dérangé par votre voisin lorsqu’il voudra se lever pour aller aux toilettes par exemple. De plus, les autres passagers et les membres de l’équipage ne vous gêneront pas par leur va-et-vient. Pour vous détendre, admirez la vue à la fenêtre, regardez les nuages ou si vous en avez la chance, profitez du coucher de soleil… Puis, fermez doucement vos paupières en écoutant de la bonne musique et dormez !

8- Détendez-vous en lisant un livre ou un magazine

Si votre sommeil est vraiment capricieux, la lecture d’un livre ou d’un magazine pourrait vous aider à dormir plus rapidement. Ce qui n’est pas vraiment le cas de la télévision, de l’ordinateur, du téléphone ou de tout autre appareil avec un écran. Ces objets vous fatiguent les yeux, mais ne vous aideront pas à vous endormir, surtout qu’ils font énormément de bruit…

9- Surveillez votre alimentation

Avant même de prendre l’avion, évitez de manger trop copieusement (dans ces nombreux fast-food de l’aéroport qui sont synonymes de tentation). Vous risquerez d’avoir une indigestion, ce qui est très désagréable lorsqu’on veut dormir à des milliers de kilomètre au-dessus du sol.

Evitez également les boissons gazeuses, qui à la base, sont déjà mauvaises pour la santé. En ingérant beaucoup de gaz, vous risquerez, tôt ou tard, d’avoir envie de les faire sortir de votre corps! Il en va de même des aliments qui provoquent des flatulences comme les choux, les brocolis, les haricots blancs… évitez d’en manger la veille et le jour de votre départ !

Mais encore, hydratez-vous bien. En effet, l’air dans la cabine peut s’avérer très sec, ce qui favorise la déshydratation. Si vous manquez d’eau, vous risquez d’avoir une terrible migraine, des maux de tête accompagnés de nausées, et donc des difficultés à trouver le sommeil.

10- N’abusez pas de l’alcool ou des médicaments

Choisissez bien vos boissons quand vous voyagez en avion. Déjà, vous devriez éviter les boissons gazeuses qui peuvent vous donner des maux de ventre désagréables en plus de vous donner envie d’émettre des flatulences. Mais, idéalement, pour facilement dormir durant un vol long-courrier, évitez les excitants comme le café ou encore les sucreries en tout genre. 

N’abusez pas non plus de l’alcool. Un verre pourrait peut-être vous aider à vous détendre, mais sachez qu’un verre dans l’air équivaut à deux sur terre, alors faites attention ! En fait, boire une boisson alcoolisée est peu recommandable lors d’un voyage en avion à cause des risques de déshydratation. Si vous prenez de l’alcool, vous risquez d’avoir envie d’aller aux toilettes, ce qui vous rendra encore plus déshydrater et ne parlons même pas de la migraine que cela va causer !

A la place, préférez une bonne tisane ou un chocolat chaud qui vous permettra de vous détendre, d’évacuer votre stress et donc de vous endormir plus facilement, sans vous déshydrater davantage.

Les somnifères peuvent également vous aider à mieux trouver le sommeil. Mais n’en abusez pas non plus, si vous ne savez pas en prendre (un somnifère a une durée d’action limitée), vous risquez de souffrir de somnolence ou d’avoir cette étrange impression d’avoir une gueule de bois sans même avoir bu une goutte d’alcool, lorsque vous serez arrivé à destination, sans compter les risques d’avoir une mauvaise réaction avec le médicament (si c’est la première fois que vous en prenez par exemple !).

 

Avec ces 10 conseils, nous espérons sincèrement que votre voyage en avion se déroulera agréablement et que vous puissiez en profiter pour bien dormir afin d’arriver à destination en pleine forme. Avec ces astuces, n’oubliez pas aussi que la clé du sommeil, c’est de se détendre, alors ne stressez pas dès le décollage! Souvenez-vous que l’avion est le moyen de transport le plus sûr au monde !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here