8 choses importantes à savoir avant de décoller pour Cuba

0
179

Cuba est la plus grande île des Caraïbes. Malgré son image de pays pauvre, l’ile présente de nombreux atouts qui en font une destination touristique de plus en plus prisée.

1. Tout se négocie

À Cuba tout se négocie. Il faut déjà préciser que pour voyager à Cuba, il faut avoir les poches bien lourdes. En effet, pour les touristes, tout est 5 à 10 fois plus cher. Cela s’explique par la double monnaie et le tourisme étatique contrôlé. À cela s’ajoute le fait que les locaux aiment bien profiter des touristes pour se faire un peu plus de gain que d’habitude. Ne payez pas le premier prix. Les trajets, les transports, négociez autant que vous le pourrez. Autant le tourisme à Cuba s’est développé, autant les tarifs ont explosé. Vous pourrez constater de grandes différences de prix, pour les mêmes services. Essayez de rester sur vos gardes. Apprenez donc à négocier.

2. Cuba, un pays sûr

À Cuba, la criminalité est peu élevée. Le pays est très strict en matière de répression criminelle. Le moindre petit vol est passible de 10 ans de prison. C’est l’un des pays les plus sûrs d’Amérique latine. La sécurité est de mise. Le pays est sûr pour le voyageur. Cela s’explique par le régime policier qui y règne. En effet, à Cuba, pas de liberté de sortir du pays, pas de liberté d’expression, pas de presse, pas d’internet !

3. Des soins haut de gamme

Ne vous en faites pas pour votre santé. Le pays dispose d’un système de santé très performant. L’île possède des médecins compétents. Les soins sont entièrement gratuits à Cuba, mais la qualité est au rendez-vous.

4. Des cours de salsa et d’espagnol ne seraient pas de trop

Apprendre la salsa, c’est important pour passer de belles vacances à Cuba. En effet, l’ile vit au rythme entraînant de la salsa. De nombreux festivals y sont consacrés, et vous pourrez danser jusqu’au petit matin. Des moniteurs de danse sont disponibles pour vous apprendre rapidement les bases. Rassurez-vous, les cours sur place sont très abordables. Quant à la langue, mieux vaut parler espagnol ou tout au moins en maîtriser les basiques. Les habitants sont joyeux, vivants, et ils ont la conversation facile. Alors, avec quelques mots d’espagnol, le contact est beaucoup plus facile avec les locaux. De plus, seules quelques rares personnes parlent l’anglais.

5. Les plages à Cuba

Cuba regorge de nombreuses plages qui vous réservent de belles surprises. À Baracoa vous découvrirez la Playa Blanca. C’est l’une des plus petites plages du monde, mais c’est également l’une des plus belles de Cuba. Cette minuscule plage offre un cadre intime, idéal pour ceux qui désirent fuir l’agitation touristique. Vous pourrez y louer une pirogue pour explorer les alentours. À la playa Tortuga, c’est une large étendue de sable banc et chaud, une eau turquoise et un paysage à couper le souffle. Aux dernières lueurs du soleil, de nombreuses tortues se rendent sur la plage pour y pondre. Rassure-vous, vous ne serez pas de trop dans ce paysage paradisiaque. Vous souhaitez faire de la plongée à Cuba ? Playa Coral est très réputée le snorkeling. Elle est située non loin d’un récif corallien qui abrite près de 300 espèces de poissons. Ne manquez pas la grotte Saturno et ses bassins bleu profonds. Si vous cherchez de l’animation, c’est ce que vous réserve la très belle plage touristique Varadero. En effet, pas moyen d’y rester au calme ! La playa Varadéro, c’est 20 kilomètres de sable blanc avec une eau turquoise dont la haute teneur en sel vous permet de flotter librement à la surface.

6. Dans quelle ville poser ses valises à Cuba ?

Vous vous demandez dans quelle ville vous passerez les meilleures vacances ? Eh bien, vous aurez l’embarras de choix !

  • Santiago de Cuba est vraiment intéressante comme destination. Un décor montagneux et maritime vous y attend. À Santiago, c’est un parfait mixage culturel. En effet, la population est un mélange caribéen, français, espagnol, africain, indien et même asiatique. N’oubliez pas de visiter l’imposante basilique Notre Dame de la Charité du Cuivre. En juillet, vous pourrez prendre part à son carnaval, imprégné aux musiques cubaines.
  • Découvrez la vallée de Viñales et ses petites montagnes dans la province de Pinar del Río. Une flore particulièrement colorée la caractérise. La province abrite aussi les plus vastes cultures de tabac de l’ile. Rendez-vous à Cayo Levisa pour admirer de magnifiques coraux. Vous pouvez y accéder en bateau. L’Ile de sable blanc, entourée par une mer magnifique, est couverte par la mangrove. Pédalos, canoës, catamarans et masques sont disponibles à la location pour aller tranquillement observer les poissons sur la barrière de corail sur l’unique plage de l’ile.
  • Si vous souhaitez visiter la plus grande brasserie de Cuba, alors un détour à Holguín s’impose. Profitez-en pour visiter le port de Gibara et sa baie impressionnante.
  • Fondée par des Français depuis de nombreux siècles, Cienfuegos est une petite ville industrielle. Surnommée la Perle du Sud, elle vous plongera dans une ambiance de village. Le Jardin botanique, la place El Parque José Martí sont des lieux pratiques pour prendre l’air et discuter autour d’un verre. Les casinos y sont monnaie courante. Découvrez la ville de Santa Clara, à un peu plus de 1 h de route.
  • La Havane : classée au patrimoine de l’UNESCO, la Cité des Colonnes est un véritable chef-d’œuvre architectural. Construite à la période coloniale, vous y découvrirez les plus belles rues et les plus belles places. Déambulez dans les rues au son de la salsa. Vous trouverez dans la ville de bons restaurants pour faire voyager vos papilles.
  • À Trinidad, vous ferez un saut dans le temps. On atterrit à l’époque coloniale. La ville est peuplée de belles villas coloniales aux façades pastel et de ruelles aux vieux pavés. Tout comme La Havane, Trinidad est également classée à l’UNESCO. Ne ratez pas le Massif de l’Escambray, la Iglesia de la Santisima, le museo romatico et la Plaza Mayor. La population y est très sympathique.

7. Les transports à Cuba

Pour vous déplacer à Cuba, vous pouvez opter pour le bus. C’est le moyen le plus économique. Pour les longues distances, les taxis collectifs sont recommandés. C’est d’ailleurs un moyen de plus en plus utilisé par les touristes, car il permet de partager le prix du trajet. En plus, les prix peuvent se négocier. La voiture de location coute bien évidemment plus cher, mais elle vous offre plus de liberté et de flexibilité dans vos déplacements. Aussi, le parc automobile est très limité non seulement en quantité, mais aussi au niveau des options. Il faut donc réserver à l’avance. Les routes principales sont bien entretenues, mais les routes secondaires peuvent être en très mauvais état.

8. Quelques traditions cubaines

L’une des célèbres traditions cubaines est la célébration de Los quince de florita : le 15e anniversaire des filles. Ce moment, en dehors du mariage, doit être un événement très marquant pour toute « florita ». Au point où même les familles les plus pauvres engagent de grosses dépenses, quitte à se priver dans leur vie quotidienne. Vous rencontrerez sans doute dans les villes de Cuba, les Jineteras et les jineteros. La jinetera est une « cavalière », autrement dit une escorte girl. Il s’agit d’une forme de prostitution claire et évidente qui s’est développée avec le progrès du tourisme à Cuba. Elles sont partout, notamment à La Havane et dans les villes touristiques.

De nombres fêtes et traditions sont célébrées à Cuba. L’une d’elles est la cérémonie du tir à canon. Encore appelé cañonazo en espagnol, ce rituel était autrefois destiné à avertir la population de la fermeture des portes de La Havane et de son port. Aujourd’hui, il s’agit d’un spectacle folklorique à Cuba qui se célèbre tous les jours au cœur de la forteresse San Carlos de la Cabaña à 20 h 45. La célébration se fait en costume d’époque avec un véritable canon provenant de l’Espagne. À 21 h tapantes, le coup de canon résonne dans toute la capitale cubaine. Les Cubains s’habillent habituellement avec la guayabera. C’est une chemise ample et pliée qui, à un moment donné, servait même de tenue de travail. La broderie et le tissage occupent également une place importante dans le quotidien de la population, en particulier à La Havane. Il n’est pas rare de rencontrer des ateliers dans lesquels de vieilles dames confectionnent de la literie, du linge de table, des mouchoirs, des trousseaux de mariage et même des berceaux.

Vous savez à peu près tout sur Cuba. Il ne vous reste qu’à faire vos valises !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here